0
Actualité

Comment valider ses acquis - VAE ?

Comptabilité-Gestion Emploi Formation Qualité Sécurité Environnement - RSE Veille métier
Viadeo Viadeo



5 étapes pour valider vos acquis de l'expérience professionnelle - VAE


Chaque année, près de 28 000 personnes obtiennent un diplôme grâce à la VAE. 70 % d'entre elles sont salariées, et visent majoritairement une qualification de niveau Bac ou Bac+2. (sources INSEE)

Si vous exercez depuis au moins 1 an un métier pour lequel vous n'avez pas encore de certification, vous êtes sur le bon chemin !

1- Définissez votre projet VAE


Faites le point sur votre activité professionnelle salariée ou bénévole. Cette étape prend du temps, car il faut passer en revue toutes vos missions sur une période d'activité d'au moins 1 an. Une démarche de VAE, c'est s'accorder du temps pour rédiger précisément votre bilan professionnel, et recueillir les justificatifs attestant de vos missions de travail.

2 - Choisissez le bon diplôme !


Identifiez quelles sont les certifications les plus en adéquation avec votre expérience, vos compétences et votre degré d'autonomie sur les activités professionnelles. Pour cela, vous pouvez consulter les Fiches métiers du Pôle emploi qui vous proposent les certifications reconnues en lien avec le métier.  Vous pouvez aussi consulter le RNCP : Répertoire National de la Certification professionnelle.

Assurez-vous que l'organisme qui propose la certification, généralement en parcours de formation, la propose aussi un parcours de VAE. Demandez la procédure de validation (dates de jury, référentiel des compétences évaluées...) ainsi que les conditions d'accès (Tarifs...).

Attention : pour une même certification, une seule demande de VAE peut être effectuée dans une même année civile (du 1er janvier au 31 décembre). Pour des certifications différentes, trois demandes sont possibles dans une même année civile.

Contactez un point relais conseil, proche de chez-vous. Vous rencontrerez un professionnel qui vous aidera et validera votre démarche.

3 - Établissez votre dossier de recevabilité !


Le dossier de recevabilité est remis par l'organisme certificateur. Vous devez le compléter en apportant les justificatifs de votre expérience et de vos compétences. L'organisme définira si votre dossier est recevable ou non.

Les établissements vérifient que vous remplissez les conditions administratives de recevabilité et vous informent de leur décision dans un délai de 2 mois au plus, à compter de la date de dépôt de la demande.

Sous réserve de recevabilité, vous devrez constituer le second dossier.

4 -  La réalisation du dossier de présentation de votre expérience


Vous devrez présenter par écrit votre demande :

  • En expliquant :

    • votre parcours

    • votre situation actuelle

    • votre objectif et comment se situe votre demande de certification dans votre projet professionnel et personnel

  • En décrivant avec une grande précision :

    • le contexte de vos activités

    • les procédures que vous avez mis en œuvre et les liens avec le référentiel visé


5 -  La validation finale par le jury 


Le dossier de présentation de l’expérience est soumis à un jury de validation :

  • L’évaluation est basée sur l’examen du dossier de présentation de l’expérience du candidat et peut être complété par un entretien avec le jury si nécessaire. Une mise en situation réelle ou reconstituée peut être organisée, si l’établissement l’a prévue.

  • Le jury contrôle et évalue les compétences professionnelles acquises par le candidat, par rapport au référentiel de certification et/ou d’activités.
Le jury détermine les connaissances et les aptitudes qu’il déclare acquises :

  • Une validation totale de la certification : la certification obtenue par la VAE est la même que celle obtenue par les autres voies existantes (formation continue, formation initiale ou apprentissage).

  • Une validation partielle : le jury précise les compétences, connaissances et aptitudes à acquérir, et préconise les modalités d’acquisition : stage, expérience professionnelle ou formations complémentaires, rédaction d’un mémoire, etc.

  • Un refus de validation : certains organismes certificateurs ou valideurs conseillent dans de nouvelles démarches.


L’organisme certificateur peut dans certains cas proposer un suivi personnalisé, si le candidat a obtenu une validation partielle (invitation à rencontrer le service, proposition d’appui individuel, etc.)

Quelques outils complémentaires

  • Un tableau de bord téléchargeable sur le site vae.gouv.fr pour vous organiser dans votre démarche.

  • Un conseiller en évolution professionnelle (CEP). Depuis janvier 2015, les demandeurs d'emploi et les salariés peuvent mobiliser un CEP gratuitement pour préparer la démarche de VAE et monter les dossiers de financement.


ROYER ROBIN Associés propose 2 VAE