0

Réussir son premier audit de certification - Le PDCA

Formation Qualité Sécurité Environnement - RSE Veille métier
Viadeo Viadeo



Un seul mot d'ordre : faire la boucle de l'amélioration continue !

Les 10 règles de base :

  1. Bien communiquer sur les dates de l’audit à tous les niveaux de l’entreprise afin qu’il n’y ait pas des personnes notamment dans l’encadrement qui ne soient pas au courant. (malaise !)

  2. Rendre le dirigeant et son encadrement disponibles pour l’auditeur suivant le programme d’audit défini. Cela renforce leur implication dans le système de management de la qualité.

  3. Bien connaitre sa documentation : les informations documentées qui impactent votre activité (ne pas découvrir les documents avec l’auditeur ! malaise)

  4. Ranger votre bureau : classement physique et informatique des informations documentées pour ne pas avoir l’air de les chercher trop longtemps et sachez que la première impression compte.

  5. Préparer des exemples à montrer, des preuves disponibles, accessibles et cohérentes avec votre activité.

Pour la direction uniquement :

  1. Rendre cohérents les objectifs avec la politique qualité et établir un plan d’action des objectifs en définissant les ressources allouées (financières, humaines, temporelles) et en assurer le suivi (l’état d’avancement)

Pour les pilotes de processus

    7. Soyez impliqués ! Comment :

Assurez-vous qu’il y ait une cohérence entre la fréquence des audits internes, des revues de processus et les résultats de leur processus. Sinon vous ne pourrez pas faire la boucle de l’amélioration.

  1. Ayez des indicateurs de performance et non pas seulement de surveillance

  2. Passer en mode pilotage et pas seulement en mode « constat ». Le simple constat d’un dysfonctionnement ne suffit pas à le résoudre. Il faut que les réunions servent d’échange pour analyser les causes des dysfonctionnements et apporter des solutions et pas seulement recueillir les problèmes !!

  3. Ayez des Non-Conformités ! Une entreprise sans NC, c’est très suspicieux. Pour l’auditeur : 2 solutions possibles à cela : soit vous êtes parfait (difficile à croire et à prouver surtout), soit vous ne les enregistrer pas. De toute manière, une seule conclusion pour l’auditeur : vous ne pouvez pas vous améliorer. Hors rappelez-vous c’est la base, le fondement même de la qualité ! L’auditeur est là uniquement pour voir que vous avez mis en œuvre l’amélioration !

Une idée pour faire remonter plus facilement les NC : faire une réunion avec le responsable qualité et le personnel concerné sans faire participer le management : les langues vont pouvoir se délier.